Laigné en Belin > Tourisme > Fleurissement

 

 Le 13 juillet 2016, le jury régional des « villes et villages fleuris » est passé sur notre commune. Il était composé d'un conseil régional, d'un expert du tourisme, d'un expert horticulteur ou jardinier d'une commune 4 fleurs et d'un expert paysagiste.

 

 Pour rappel il y a 4953 communes labellisées en France dont 361 en région Pays de la Loire.

 

 Le 15 novembre 2016, à Sablé sur Sarthe, toute les communes de la région était invitées à la cérémonie de remise de prix.

 

 Notre commune a l'immense fierté d'obtenir sa 3ème fleur, avec les félicitations du jury.

 

(1re fleur en 1999, 2e en 2001, « coût de cœur régional » en 2013)

  

Voici les appréciations que le jury a fait :

 

Points positifs :

 

    • la démarche « zéro phyto » sur l'ensemble de la commune, y compris dans le cimetière,

    • le jury a particulièrement apprécié la cohérence du fleurissement et des plantations sur l'ensemble de la commune,

    • le soin et la sensibilité dans le maintien et la plantation de grands arbres sur l'espace public. La commune a effectuée un recensement du patrimoine arboré. Présence d'un arboretum et d'un verger (résidence seniors),

    • la formalisation du plan de gestion des espaces verts,

    • l'attachement de la commune à créer des aménagements pour le bien être des habitants, quelle que soit la tranche d'âge (verger, recomposition d'un sous bois naturel, boisements, parcs de jeux, pédagogie...)

    • le recyclage des déchets ligneux pour la création de paillage.

 

Pistes de progrès :

 

    • poursuivre la suppression des bâches tissées encore trop présentes au profit d'un paillage organique,

    • généraliser et développer les plantations de pieds de murs,

    • poursuivre la suppression de jardinières pour les remplacer par des plantations de pleine terre.

 

Pour nous ce prix récompense :

 

    • le travail au quotidien des services techniques pour l’entretien et la conception des espaces verts, de la voirie et des bâtiments,

    • la volonté des élus d’offrir un cadre de vie agréable aux habitants mais aussi aux gens de passage sur le village,

    • l'intégration dans le paysage de massifs floraux colorés, mais aussi de beaucoup d’espaces plantés d’arbres, d’arbustes et de vivaces, lieu d'échanges et de convivialité.

    • un effort budgétaire important pour enfouir et entretenir les réseaux électriques, téléphoniques et d'assainissement et créer des axes piétonniers,

    • l’implication de nombreux bénévoles et d’habitants au fleurissement et à la vie de la commune,

    • la transition dans la manière d'aborder la gestion des espaces publics pour mieux préserver notre environnement, inciter les particuliers à faire de même.

 

 

 Il prend en compte notre contexte identitaire :

 

 Laigné en Belin est une commune rurale. Les nouveaux habitants ont souvent choisi notre commune pour son esprit campagne mais avec tous les services utiles à leur quotidien (commerces, médical, sportifs et associatifs, sociales et publics…)

 

 Malgré notre proximité avec Le Mans, nous voulons maintenir ce cadre de vie sans succomber aux appels de promoteurs immobiliers, et en construisant avec eux leur programme de construction.

 

 Cela permet de repartir les espaces verts sur l’ensemble du bourg en y associant des aires de jeux et des espaces de rencontres et d’échanges entre voisins.

 

 Encrées dans leurs racines paysannes et soucieuses de répondre aux attentes nouvelles des habitants, les différentes municipalités ont eues à cœur de développer le plus harmonieusement possible le territoire :

 

    • en maintenant depuis 40 ans les habitations autour du bourg, en créant un schéma de zones constructibles (réalisé par le CAUE de la Sarthe), en validant son PLU,

    • en proposant des activités sportives, sociales et culturelles de qualité en commun avec notre voisine St Gervais en Belin (terrain de foot, tennis, basket, roller, judo, tir à l’arc, volley, gym…bibliothèque, centre social, halte garderie, RAM et depuis peu d'une salle des fêtes...mais aussi d'une école de musique communautaire qui sera transférée dans de nouveaux locaux à la rentrée 2017,

    • en encourageant le tissu associatif (la commune est partenaire du Festival du Voyage amateur organisé par l'ADEL), commercial et médical,

    • en assurant l’éducation et la restauration des enfants en privilégiant les circuits courts,

    • en accompagnant ses anciens avec la maison de retraite et l'EHPAD

 

 Il souligne l’implication des acteurs et ressources mobilisés

 

Tous les acteurs communaux sont mobilisés :

 

  • le service espaces verts avec 2 professionnels motivés et compétents. Tous les ans ils participent, avec l'élu référent, aux journées organisées par le CAUE et Sarthe développement « jardiner sa ville, son village »

  • les services techniques pour le soutien logistique (arrosage et entretien de voirie notamment),

  • les élus et les bénévoles de la commission fleurissement et aménagement de l'espace qui définissent les grandes orientations, avec Arnaud qui a conçu et redigé le plan de gestion des espaces verts,

  • les élus des autres commissions communales (voirie, assainissement, urbanisme, bâtiment, scolaire...) qui participe à l'amélioration du cadre de vie,

  • les habitants qui contribuent à l'embellissement général via le concours communal des maisons fleuries et paysagées.

  

 Le budget de fonctionnement du fleurissement peut paraître faible, au regard d'autres communes labellisées, mais reste constant depuis plusieurs années. Nous avons choisi de maintenir les dépenses liées aux annuelles et bulbes, mais d'étoffer notre diversité végétale par la plantation de vivaces et d'arbustes.

  

 Malgré les restrictions budgétaires et pour accompagner notre politique de valorisation de notre village, l'accent a été mis en investissement sur l’acquisition ou renouvellement de nos matériels pour optimiser et sécuriser le travail des agents (2015 : achat d'une tondeuse pour faire du mulching, achat par la Communauté de Communes d'un broyeur de branches ; 2016 : achat de matériel à batterie, achat mutualisé d'un désherbeur mécanique).

 

 Il prend en compte notre stratégie d’intervention :

 

Choisir d’avoir une commune le plus « campagne » possible impose de repenser son entretien.

 

En quelques chiffres Laigné en Belin c’est :

 

  • 25 185 m² de surfaces engazonnées,

  • 71 810 m² de surfaces enherbées fauchées,

  • 100 421 m² de surfaces boisées,

  • 4.8 km de haies bocagères, entretenues par un prestataire,

  • 7000 bulbes de printemps, 3 300 plants d’annuelles d’été.

  • 585 ml de haies droites.

  • 7 500 m² de surfaces gravillonnées

  • un verger partagé de 70 arbres fruitiers

 Nous avons, en 2012, professionnalisé le service technique en embauchant 2 agents qualifiés dans l’entretien et la création d’espaces verts.

  

En concertation avec eux nous avons redéfini les interventions sur les espaces publics :

 

  • Mise en place d’un plan de désherbage,

  • passage au « zéro phyto » en 2013

  • mise en place du plan de gestion différenciée,

  • protection de la biodiversité (lutte biologique),

  • mise en place d'un plan de gestion du patrimoine arboré,

  • amélioration du plan de gestion des espaces verts,

  • achats de matériels pour optimiser l’entretien et la santé des agents (matériel à batterie..),

  • acquisition par la communauté de communes d'un broyeur,

  • remplacement des espaces bâchés par du paillage ou broyat,

  • réduction et valorisation des déchets verts,

  • intervention auprès de résidents de la maison de retraite pour recréer du lien social

  

Enfin il apprécie :

 

    • la présence de végétal toute l'année,

    • l'animation et la promotion de la démarche (concours communal, sensibilisation au « zéro phyto »,

    • le patrimoine végétal et le fleurissement avec une grande diversité botanique : arbres, arbustes et plantes grimpantes, pelouses, prairies et couvre-sols, fleurissement avec compositions en fonction des lieux d'implantation et harmonie de ces compositions,

    • la gestion environnementale et la qualité de l'espace public :

      action en faveur de la biodiversité protection, amélioration et sensibilisation),
      - action en faveur des ressources naturelles (sol, consommation d'eau, maîtrise des intrants, gestion des déchets verts, réduction des consommation d'énergie),
      - qualité de l'espace public (façades, effacement des réseaux, mobilier urbain, qualité de la voirie et de la circulation, propreté.

  

Pour faire son appréciation le jury a particulièrement évalué :

 

    • les entrées d'agglomération,

    • le centre de la commune,

    • les quartiers d'habitation,

    • les parcs et jardins

    • les jardins à vocations sociale et pédagogique,

    • les abords d’établissement public,

    • le cimetière,

    • les espaces sportifs,

    • les espaces naturels.

  

 Cette labellisation 3 fleurs au concours « villes et villages fleuris » récompense toutes les commissions municipales (fleurissement aménagement de l'espace, voirie, urbanisme, bâtiments communaux, communication, restaurant et affaires scolaires), les agents techniques et plus particulièrement ceux des espaces verts, les bénévoles et les habitants de Laigné en Belin.

  

 

 Elle nous engage surtout à maintenir et à rechercher le niveau d’excellence propre aux critères d'évaluation du jury.

 

A tous un immense merci.


Saint du Jour
Automne
Laigné en images