Un village aux portes du Mans

Un village aux portes du Mans

C’est en 1986 que la commune de Laigné en Belin a échangé la Chanterie (mairie actuelle) contre la petite Chanterie et la salle de catéchisme.

De nombreux travaux ont eu lieu pour transformer le bâtiment en mairie.  Ainsi, par exemple, la partie nord de la mairie où se trouve aujourd’hui l’ascenseur était initialement une pièce en rez-de-chaussée (voir photo). Après quelques années de travaux, le 8 septembre 1989, Robert Coulon, Maire de Laigné en Belin, inaugurait la nouvelle mairie en présence de nombreuses personnalités, de la population et d’une délégation de la communede Stuhr (Allemagne).


En 2019, la municipalité demandé un audit énergétique pour ce bâtiment. Il en résulte que le bâtiment est très mal isolé et qu’il convient notamment de changer toutes les ouvertures extérieures (portes et fenêtres) afin d’avoir une meilleure étanchéité à l’air, revoir l’isolation intérieure ainsi que le mode de chauffage (la chaudière sera remplacée par une chaudière à condensation). L’objectif est de faire des économies sur les dépenses énergétiques qui ne cessent de peser sur le budget de fonctionnement de la commune.


Par ailleurs, le bâtiment n’est plus adapté au nombre d’agents présents. Pour information, à l’inauguration en 1989, trois employés administratifs travaillaient à la mairie : un secrétaire de mairie, une comptable et une personne à l’accueil.
Aujourd’hui, les besoins pour le fonctionnement de notre mairie (nés essentiellement de la décentralisation des compétences de l’État vers les Collectivités) ont fortement évolué puisque nous comptons actuellement sept personnes réparties sur le pôle administratif et l’espace Accueil. Elles occupent trois bureaux dont une salle de réunion transformée en bureau.


En outre, le bâtiment actuel n’est plus du tout adapté à l’accueil de la population qui ne cesse de croître et ne permet pas d’assurer un accueil dans le respect de la confidentialité.
Enfin, le bâtiment n’est plus aux normes : largeur de couloirs, taille des bureaux, sécurité incendie, etc.
C’est ainsi que la municipalité a décidé de recruter un architecte, cabinet Cazals, pour trouver des solutions de réaménagement. Le réaménagement retenu permettra de revoir la configuration de la
mairie et d’y installer au rez-de-chaussée : sept bureaux, une petite salle de réunion et une zone accueil comprenant deux bureaux et une salle d’attente (voir plan).


Nous profiterons par ailleurs de ces travaux pour installer au premier étage une salle de restauration pour le personnel. Pour ce faire, il nous faut pousser les murs et agrandir le bâtiment.
La configuration extérieure et intérieure actuelle ne nous donne pas beaucoup de possibilités pour agrandir. Après diverses propositions faites par l’architecte, c’est un agrandissement sur l’esplanade face à l’entrée actuelle de la mairie qui a été retenu (voir photo).


Pour terminer, un architecte d’intérieur a été recruté pour travailler sur l’aménagement des nouveaux espaces. Son travail consistera à aménager au mieux les différents bureaux avec le mobilier existant en
effectuant parfois un petit relooking et surtout en travaillant l’éclairage pour le confort visuel et avec objectif d’utiliser l’éclairage naturel au maximum.